Naturopathie

La naturopathie est-elle une médecine ?

La naturopathie est classée 3ème médecine traditionnelle mondiale par l’OMS (Organisation Mondiale de la Santé). L’OMS considère la naturopathie comme un ensemble de méthodes de soins qui ont comme objectif de renforcer les défenses de l’organisme par des moyens naturels.

La naturopathie n’est pas une médecine nouvelle, bien au contraire. Hippocrate, médecin grec et père de la médecine occidentale, prônait il y a 2500 ans déjà une thérapeutique basée sur la nutrition, “notre première médecine”, disait-il, et envisageait la santé et le corps dans leur globalité.

Quels sont les principes fondateurs de la naturopathie ?

Le premier grand principe de la naturopathie est « primum non nocere », c’est-à-dire « d’abord ne pas nuire. La naturopathie repose sur 3 piliers :

L’humorisme : c’est la science des humeurs, qui représentent l’ensemble des liquides de l’organisme (65% du poids du corps pour une personne adulte). Ces liquides sont la lymphe, le sang, le sérum intra cellulaire et le sérum extra cellulaire. En naturopathie, la maladie résulte en grande partie de l’encrassement des humeurs. Détoxifier et purifier les humeurs est une brique essentielle.

Le vitalisme : C’est la force de vie. Elle n’est pas le fruit de réactions physico-chimiques. On n’est donc pas dans une vision calorique. On n’est pas non plus dans une énergie qui vient de la volonté, du psychisme. C’est une force qui circule dans le corps et qui préside à la fois à la préservation de la santé et à la normalisation permanente de tous les paramètres biologiques qu’on appelle l’homéostasie. C’est grâce à ce processus naturel d’auto-guérison propre à chacun que la régénérescence peut se mettre en place. Sans vitalité il est impossible d’envisager les cures thérapeutiques.

Le causalisme : C’est la recherche et l’identification de la cause profonde des troubles.

Quels sont les moyens d’action de la naturopathie ?

Le Naturopathie est la synthèse de toutes les méthodes naturelles da santé, mettant l’hygiène de vie en haut de la liste. L’alimentation, bien sûr, «première médecine» selon Hippocrate, la respiration, la relaxation, l’exercice physique, la gestion du stress tellement importante mais également, la phytothérapie, l’aromathérapie, l’oligothérapie, la nutrithérapie. Tout ceci concoure à préserver la santé globale de l’individu et optimiser sa qualité de vie.

La naturopathie est-elle indiquée pour les troubles fonctionnels chroniques ?

La naturopathie par nature est très indiquée pour prévenir les problèmes et conserver une santé optimale dans le temps. Dans ce sens, elle a tout à fait sa place dans les troubles fonctionnels chroniques, c’est à dire les troubles n’ayant pas pour cause une lésion particulière, mais impactant réellement la santé au quotidien de l’individu (problèmes digestifs, insomnies, stress, douleurs articulaires, fatigue, anxiété, mal de vie, etc.).

La naturopathie complète l’action du corps médical (dans le respect du diagnostic du médecin et des traitements). Elle ne se substitue donc pas à la médecine conventionnelle mais l’accompagne.

Quel est le rôle du naturopathe ?

Le naturopathe ne pose pas de diagnostic et n’est pas un médecin. En revanche, c’est un spécialiste des pratiques de santé et de bien-être au naturel. Il adopte une approche globale et prend en compte aussi bien le côté physique que les côtés psychique et énergétique. Il établit un bilan vital, prévient activement la maladie par une hygiène de vie optimale et une stratégie de détoxification efficace de l’humeur et stimule les mécanismes corporels d’auto-guérison.

Le naturopathe a un devoir de collaboration avec les autres acteurs de la santé : médecins, ostéopathe, psychothérapeute, etc. Sa démarche est intégrative. Son objectif est la santé de son consultant, au besoin, il n’hésite pas à orienter et déléguer vers les thérapeutes qui l’entourent.

Le naturopathe a un rôle pédagogique, il sensibilise et responsabilise sur la prise en charge du capital santé qui est tellement précieux.

Nous avons tous des talents inexploités et des richesses personnelles certaines. Le naturopathe accompagne les prises de conscience personnelles et le développement du potentiel latent de chacun, dans la limite de ses connaissances.