Drainage et Détoxination

En naturopathie, on considère que la maladie est due à l’accumulation des déchets dans l’organisme. Ces  déchets vont épaissir le sang, congestionner les organes, boucher potentiellement les vaisseaux, provoquer l’inflammation des tissus, acidifier et oxyder tout le terrain. Par ailleurs, beaucoup d’énergie sera utilisée par les émonctoires pour évacuer les déchets, alors que celle-ci pourrait être bien utile au système immunitaire pour neutraliser les pathogènes, ou encore pour la réparation cellulaire.

Débarrasser l’organisme des toxines et des toxiques qui l’encrassent en les évacuants vers l’extérieur à travers les émonctoires (Intestins, Foie, Reins, Peau, Poumons ), est un acte de santé majeur. Cependant, il faut choisir la bonne technique car il y en a plusieurs, et respecter un certain nombre de règles. A titre d’exemple :

  • On ne draine pas de la même manière un sous-vital (neuro-arthritique) et un sur-vital (sanguino-pléthorique). La réserve vitale de la personne doit être évaluée,
  • On ne draine jamais un organe fatigué, il faut d’abord le renforcer,
  • Prendre en compte le niveau et le type de surcharge,
  • Evaluer les carences micro nutritionnelles éventuelles. Typiquement les enzymes qui interviennent dans les phases de détoxination hépatiques ont besoin de vitamines et minéraux,
  • Respecter un ordre précis. En effet, si le foie déverse une bile très chargée en toxines dans des intestins encrassés, le drainage n’aura pas un effet bénéfique,
  • Prendre en compte, les antécédents médicaux,
  • Etc.